Animation de la charte rurale et paysagère à Saint Ilpize

La maison bioclimatique, une question de bon sens

Dans le cadre de la Charte Architecturale et Paysagère du Haut-Allier, le SMAT du Haut-Allier en parallèle du travail mené par le CAUE de la Haute-Loire a organisé à Sainte-Ilpize une animation portant sur les principes de la maison bioclimatique avec comme intervenant Michel Léger de la société Bélenos membre du Réseau AVEC (Allier-Velay Eco-construction). Installée dans la salle de la mairie mise à disposition pour l’occasion, la dizaine de participants parmi lesquels Pierre Héno maire de la commune et les membres de son conseil sont venus s’informer sur la maison bioclimatique.

Dans un premier temps, Michel Léger a donné la définition de la maison bioclimatique : une maison solaire de type passive. Ce type d’habitat met en exergue trois grands principes. Premièrement l’orientation qui privilégie une exposition plein sud ou bien sud-est/sud-ouest avec évidemment l’absence d’ouvertures au nord. Autre élément à prendre en compte, la compacité de la maison, en effet, une maison compacte avec des volumes simples permet de limiter les échanges thermiques avec l’extérieur. Le dernier élément caractéristique est l’inertie thermique dans les matériaux permettant au soleil de rayonner sa chaleur dans la soirée et dans la nuit.

Michel Léger a ensuite familiarisé les participants aux matériaux mis en œuvre dans ces maisons bioclimatiques. Ainsi, ils ont découvert l’usage du béton cellulaire, la brique monomur, la ouate de cellulose, le chanvre, la chaux, la chènevote, la fibre de bois… Il faut retenir que le concept bioclimatique permet aussi d’atteindre l’indépendance énergétique de l’habitation avec l’utilisation de l’énergie directe du soleil complétée par un chauffage d’appoint au bois. La maison bioclimatique s’est savoir retrouver le bon sens des anciens tout en intégrant les techniques modernes.

St Ilpize Bélénos 001

La prochaine animation de la Charte Architecturale et Paysagère se déroulera à Blesle, le jeudi 6 novembre à 16h avec au programme la conservation et la restauration du patrimoine et l’évolution de sa fonction avec l’architecte Dplg François Desnier.

Merci à Marilyne Avont du SMAT Haut Allier.